A propos d’un cas de séminome chez l’étalon