Le Grand Genève. Quel rituel d’inclusion territoriale?