Diversité et écologie des diatomées de sources thermo-minérales de la France et de la Sardaigne / Lai, Giuseppina G.; Beauger, Aude; Wetzel, Carlos E.; Padedda, Bachisio M.; Voldoire, Olivier; Lugliè, Antonella Gesuina Laura; Allain, Elisabeth; Ector, Luc. - (2018). ((Intervento presentato al convegno 37th Meeting of the French speaking Diatomists Association (ADLaF) tenutosi a Meise (België) nel 11-14 settembre 2018.

Diversité et écologie des diatomées de sources thermo-minérales de la France et de la Sardaigne

Giuseppina G. Lai;Bachisio M. Padedda;Antonella Lugliè;
2018

Les sources thermo-minérales sont des milieux aquatiques particuliers caractérisés par des valeurs de température et des teneurs en électrolytes supérieures à celles d’autres types de sources. Ces sources sont considérées comme des habitats très intéressants pour étudier les assemblages d’algues, y compris les diatomées, souvent abondantes et capables de survivre dans différentes niches écologiques. Les études sur la flore de diatomées dans ces milieux ont été réalisées dans de nombreuses zones spécifiques mais, dans l’ensemble, leur nombre et la comparaison entre différentes zones géographiques sont limités. L’objectif principal de cette étude est de documenter la diversité et l’écologie des diatomées dans 16 sources d’Auvergne (région du Massif Central) dans le centre-sud de la France et dans différentes régions du centre-nord de la Sardaigne. Les diatomées ont été échantillonnées pendant la saison d’hiver sur roches/pierres et sédiments fins dans des sources ayant une température de 11 à 71 °C et un pH de 6,32 à 9,33 et une chimie de l’eau variée. L’Analyse en Composantes Principales (PCA) réalisées sur 9 variables environnementales a permis d’expliquer 71% (axe 1) et 17,2% (axe 2) de la variance totale, distinguant les sources sur base du pH et des teneurs en électrolytes, en particulier Na+ et Cl-. Dans l’ensemble, les taxons les plus abondants (abondance relative >5%) étaient Lemnicola exigua, Encyonema silesiacum, Nitzschia amphibia, Nitzschia inconspicua, Nitzschia palea, Planothidium frequentissimum et Pseudostaurosira brevistriata dans les eaux alcalines et Aulacoseira granulata, Crenotia thermalis, Navicula sanctamargaritae, Nitzschia cf. liebetruthii, Pinnularia sp., Rhopalodia operculata, Sellaphora saugerresii, Stephanodiscus neoastraea et Planothidium frequentissimum dans les eaux à plus forte salinité. Parmi ces taxons, seulement Crenotia thermalis, Planothidium frequentissimum et Navicula sanctamargaritae étaient communs aux sites de France et de Sardaigne. Les assemblages de diatomées des sources de ces deux zones géographiques ont montré des différences significatives dans la composition et l’abondance des espèces et ont été bien séparées par le modèle d’ordination multidimensionnelle non-métrique (MDS) (ANOSIM: R global: 0,516; p = 0,2%). Ces différences ont également été confirmées par les analyses SIMPER (dissimilarité moyenne = 93,49%). Les diatomées semblent bien refléter la chimie de l’eau des sites étudiés. Dans l’ensemble, les assemblages provenant de sites contenant des eaux alcalines et des sites présentant une plus grande salinité de l’eau ont montré une plus grande similitude intra-site.
Diversité et écologie des diatomées de sources thermo-minérales de la France et de la Sardaigne / Lai, Giuseppina G.; Beauger, Aude; Wetzel, Carlos E.; Padedda, Bachisio M.; Voldoire, Olivier; Lugliè, Antonella Gesuina Laura; Allain, Elisabeth; Ector, Luc. - (2018). ((Intervento presentato al convegno 37th Meeting of the French speaking Diatomists Association (ADLaF) tenutosi a Meise (België) nel 11-14 settembre 2018.
File in questo prodotto:
Non ci sono file associati a questo prodotto.

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: https://hdl.handle.net/11388/220371
Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact